SERVICE ARLEQUIN

musicotherapeute
Mme DESCOUFFIN – musico-thérapeute

Le Service Arlequin (Service d’Accueil de jour Arlequin) a ouvert ses portes en 2007, il dispose pour les enfants et jeunes de 6 à 20 ans porteurs de polyhandicap (relevant de l’article D312.83 du Code de l’Action Sociale et des Familles) et orientés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées de :

  • 4 places d’accueil séquentiel (à raison de 3 jours par semaine)
  • 2 places d’accueil temporaire (à raison de 90 jours par an et par enfant)

Il est missionné pour « prendre le temps » et « prendre soin », assurer une écoute attentive et un état de présence à l’autre, le Service Arlequin fonctionne les mardi, mercredi et vendredi.

 

Admissions

A l’issue du premier contact avec l’établissement, une visite du Service est proposée ainsi qu’un rendez-vous avec le Médecin de Rééducation.

Si les représentants légaux le souhaitent, ils peuvent poursuivre le processus de connaissance mutuelle avec « Arlequin » et nous proposons une «Période d’observation et d’adaptation» dont la durée sera fixée individuellement et qui donnera lieu à un bilan pluridisciplinaire.

Il appartient ensuite aux représentants légaux, si le bilan de la période de découverte est positif, d’entreprendre les démarches auprès de la MDPH afin d’obtenir une orientation conforme à leurs souhaits.

La Direction pourra, une fois la notification de la MDPH reçue, prononcer l’admission.

Les responsables légaux prendront connaissance du règlement de fonctionnement et se verront proposer un document individuel de prise en charge.

Documentation générale

  • Livret d’accueil – Télécharger (en cours de validation)
  • Règlement de fonctionnement – Télécharger (en cours d’élaboration)
  • Charte droits et libertés – Télécharger
  • Contrat de séjour – Télécharger
  • Projet d’établissement – Télécharger
  • Plaquette de présentation – Télécharger

 

Prestations et actions menées

  • L’accompagnement de la famille et de l’entourage habituel de l’enfant ou de l’adolescent, notamment dans la révélation des déficiences et des incapacités, la découverte de leurs conséquences et l’apprentissage des moyens de relation et de communication
  • L’éveil et le développement des potentialités de l’enfant, selon des stratégies éducatives individualisées
  • L’amélioration et la préservation des potentialités motrices, notamment par l’utilisation de toute technique adaptée de kinésithérapie ou de psychomotricité et par l’utilisation d’aides techniques
  • La surveillance et le traitement médical
  • La surveillance médicale et technique des adaptations prothétiques et orthétiques

Le service est organisé autour de la réponse aux besoins fondamentaux des jeunes sous forme de séquences d’activités hebdomadaires.

 

Activité communication

  • Travailler sur la « permanence de l’objet »
  • Susciter les réactions des enfants : désignation, rires, vocalises, marques d’intérêt
  • Donner des repères dans le temps et l’espace
  • Stimuler la mémorisation et l’accès au jeu
  • Proposer l’accès à une communication codifiée : pictogrammes, signes…

L’utilisation de photos, pictogrammes, activités ludo-éducatives sur ordinateur, sont autant de supports aux activités proposées.

 

Activités sensori motrices, favorisant l’éveil aux différents sens

  • Toucher : utilisation d’objets de la vie quotidienne (paillasson, coton, éponges) pour les différentes textures, expérimentation des différences de températures, formes, vibrations…
  • Ouïe : écoute de différents sons, musique, voix…
  • Vue : utilisation de supports « créatifs » (peinture aux doigts, aux feutres, tampons, gommettes, paillettes,…) différentes couleurs, formes, textures
  • Goût : à partir de  produits culinaires (fruits, légumes, épices,…) perception des saveurs (amer, acide, sucré, salé, fruité)

La salle multi sensorielle (Snozelen) est utilisée régulièrement par les différents professionnels.

 

Atelier massage

Où il s’agit de proposer d’éveiller les sens en douceur, dans un cadre contenant et sécurisant, ainsi que de soutenir les échanges, notamment par le toucher. La communication non-verbale et le dialogue tonique prennent ici toute leur valeur. Par le toucher et les stimulations sensorielles proposées, il s’agira d’amener les jeunes à une prise de conscience corporelle (vécu et ressenti du corps dans sa globalité).

 

Les activités d’éveil moteur

Le bassin thérapeutique, situé au sous-sol du bâtiment, facilite les déplacements (utilisation de l’ascenseur). Cette activité animée par le kinésithérapeute et le personnel éducatif permet d’apporter :

  • Un temps de détente et de bien-être en profitant  de l’apesanteur et de la chaleur du milieu aquatique (eau à 32°)
  • Une liberté de mouvement en plaçant l’enfant dans un état d’apesanteur,  et en quittant un appareillage plus ou moins contraignant, permettant des perspectives de liberté plus importantes
  • Expérimenter des situations corporelles variées, explorer des sensations, des mouvements
  • Apprendre à se familiariser avec le milieu aquatique
  • Maîtriser les techniques de flottaison, d’équilibration, de propulsion dans l’eau selon les possibilités de chaque enfant

Depuis 2014, un atelier « poney » est expérimenté et permet aux jeunes accueillis de bénéficier de séances individuelles d’équitation adaptée. L’objectif est de permettre, par ce médium qu’est l’animal, la découverte de son corps en mouvement, du rythme et des vibrations liés au différentes allures. Cet environnement permet également une stimulation plus globale sur le plan des cinq sens.

Nous privilégions le travail en binôme pluridisciplinaire pour les professionnels, l’utilisation du groupe dans un but de socialisation, tout en assurant les prises en charges rééducatives individuelles prescrites par le médecin.

 

L’équipe est placée sous la direction d’un directeur de pôle et d’un responsable d’établissement, a pour chef de service un cadre éducatif. Elle est composée de la manière suivante :

  • Sur le plan éducatif : un éducateur spécialisé, un aide soignant et deux Aides Médico-Psychologiques (AMP). L’éducateur spécialisé joue également le rôle de coordinateur des projets individualisés
  • Sur le plan médical et paramédical : un ergothérapeute, un kinésithérapeuthe, un orthophoniste, un orthoptiste, un psychologue et un psychomotricien
  • Sur le plan social : un assistant de service social